Quelques conseils pratiques ...
Formalités d'entrée

Pour les ressortissants français, un passeport valide suffit quelque soit la durée du séjour.
Attention, un passeport valide de 6 mois après le retour est recommandé en cas d'escale prolongée ou imprévue aux Etats-Unis.
Les ressortissants de l'Union Européenne, d'Australie, de Monaco et de Suisse, doivent se munir d'un passeport valide, et d'un visa si le séjour dépasse 3 mois.
Les ressortissants des U.S.A., Argentine, Canada, Chili, Japon, Mexique, Nouvelle Zélande, et la plupart des autres pays Européens (hors U.E), doivent se munir d'un passeport valide, et d'un visa si le séjour dépasse 1 mois.

Hormis les résidents et les ressortissants Français, tout arrivant doit être muni d'un billet de retour ou d'une prolongation de voyage.

Il existe des formalités particulières pour les bateaux de plaisance (la première touchée doit obligatoirement se faire dans un port doté d'une gendarmerie).

Ces formalités d'entrée étant sujet à modification sans préavis, Il est fortement conseillé de se renseigner auprès d'un consulat français avant un départ.

> Douanes
A votre arrivée, vous devez déclarer toutes les marchandises que vous transportez.
Attention, des taxes locales peuvent être appliquées sur ces marchandises.
N'oubliez pas d'apporter les factures de vos matériels informatiques, audio-visuel et de plongée, surtout s'ils sont récents.

L'introduction d'animaux vivants, de végétaux, d'objets d'art ou d'antiquité, médicaments, armes, appareils de télécommunication (téléphone, fax, ..) nécessite une autorisation préalable.

En cas de doute, il est conseillé de se renseigner auprès des autorités douanières.

> Vaccin
Aucun vaccin n'est nécessaire pour entrer en Polynésie Française.

 
Meilleure période

En Polynésie, le climat est agréable toute l'année, mais la saison des pluies (novembre à avril) et en particulier les mois de décembre et janvier sont souvent très pluvieux.
La saison sèche (mai à octobre) est plus agréable car moins pluvieuse (CQFD !) et plus fraîche.
Les mois de juillet et d'août sont les meilleurs en terme de climat mais aussi les plus chargés et ou les vols sont les plus chers.

 
Décalage horaire

L'heure en Polynésie française est à GMT -10
Il y a donc 12 heures de décalage avec la France (11 heures en hiver), 2 heures avec la cote Ouest des USA, 19 heures avec le Japon et 22 heures avec la Nouvelle Zelande.

L'archipel des Gambier à une heure d'avance sur Tahiti
L'archipel des Marquises a 30 minutes d'avance sur Tahiti.
Il n'y a pas de changement d'heure été/hiver.

 
Transports routiers

> Circulation automobile
La conduite à droite et les règles de circulation sont les mêmes qu'en France métropolitaine.
Toutefois, nous saurions trop vous recommander de faire très attention et de rouler doucement.
Vous pouvez trouver tout type de véhicules sur les routes, des plus rapides aux plus lents (chiens, piétons, vélos, ...). N'essayez pas de rouler comme en Métropole, même si la route vous semble large et dégagée, vous pouvez croiser un groupe de piétons ou un véhicule qui peut surgir brutalement.
Le samedi soir, il n'est pas rare de croiser quelques chauffards éméchés, de retour de " bringue "... Soyez prudent ! !

A Papeete, dans la journée, la circulation est un enfer, rappelant, à moindre échelle, les embouteillages des grandes villes occidentales. Trouver une place de parking la journée, relève de l'exploit.
Dans les îles (moins à Tahiti), la route est un lieu de vie, les enfants y jouent, les chiens y dorment. Il faut respecter ce mode de vie et rouler très doucement, profitez en pour admirer le paysage ou saluer les gens.
De plus, les routes sont parfois en mauvais état, les virages ou travaux n'étant pas toujours bien signalés.
Donc même si la route vous paraît bonne, ne soyez pas pressé et restez calme.

> Les Trucks

Le Truck (camion en anglais) est une camionnette aménagée en bus.
D'un confort assez sommaire (banc, pas de vitre), on en trouve à Tahiti, Moorea, Bora Bora et Raiatea.
Ils permettent de voyager agréablement et à moindre coût. On paye à la descente, un prix forfaitaire.
Truck

Des panneaux bleus avec un bus blanc marquent les arrêts.
Attention si vous êtes pressé, car les horaires et la durée des trajets sont variables.
A noter, que depuis peu, le réseau de trucks tahitiens s'est modernisé et l'on trouve maintenant de véritables bus climatisés. Moins typiques, ils sont par contre plus confortables.

> Taxi
A Tahiti et dans les grandes îles vous trouverez des taxis. Ils sont souvent très chers. Les prix sont réglementés et les voitures doivent être équipées d'un taximètre, si ce n'est pas le cas, le chauffeur doit annoncer le prix de la course au départ.
A Moorea, il est possible de bénéficier d'un tarif forfaitaire (environ 500 XPF) quelque soit le trajet, si vous possédez un billet d'avion Air Moorea (demander un bon, lors du retrait du billet à l'aéroport de Tahiti).

> Location de véhicule
En dehors de Tahiti et de son réseau de Trucks, il est possible de louer une voiture, un scooter ou une bicyclette pour se déplacer.
Vous trouverez des loueurs de voitures sur toutes les îles à caractère touristique (Avis, Europcar, ...) .
Vous devrez avoir plus de 21 ans et au moins un an de permis pour pouvoir louer une voiture (votre permis vous sera bien sur demandé, ne l'oubliez pas !)

La plupart du temps, une bicyclette ou un scooter suffit pour faire le tour d'une île. C'est une excellente manière de découvrir le paysage et de rencontrer des Polynésiens sur le bord de la route.
Quelques pensions de famille proposent elle même de prêter ou de louer des vélos.
Sinon, demander sur place l'adresse des loueurs de scooters et de bicyclettes.

> Adresse géographique
Il y a très peu de rues à Tahiti (à part au centre ville de Papeete) et encore moins dans les autres îles.
Pour se repérer et se trouver dans les grandes îles, on utilise les notions suivantes :
- Le PK ou Point Kilométrique (à partir du centre de Papeete pour Tahiti)
- coté mer ou coté montagne (par rapport à la route principale qui ceinture l'île)
- côte est ou cote ouest
Ex : Tahiti, PK 11.2, coté mer, côte est se situe sur la côte est, à 11,2km du centre de Papeete et du coté mer de la route de ceinture.
Ensuite on peut trouver une notion de servitude (chemin non goudronné partant de la route de ceinture).

 
Argent

> Devise
La devise de la Polynésie Française est le Franc Pacifique (abrégé XPF ou CFP).
Le taux de change avec l'Euro est fixé à 1 Euro = 119,33 XPF, 1000 XPF = 8,38 Euros.
Le taux de change avec le Dollar est fluctuant.

Le dollar et l'euro sont largement acceptés par les grandes structures touristiques, moins souvent par les petites.
Mais étant donné les taux pratiqués par les hôtels, il est fortement conseillé de changer de l'argent, soit avant le départ, soit sur place dans une banque ou à l'aéroport.
Noter qu'une commission sera de toute manière prélevée sur toutes les opérations de change.

Billet

Les billets de banques sont émis en coupures de 500, 1000, 5000 et 10000 francs et les pièces ont une valeur de 1, 2, 5, 10, 50 ou 100 francs.

> Banques
Les banques sont ouvertes de 08h00 à 15h30 (quelques fois 17h00).
Elles sont toutes fermées le samedi et le dimanche.
Attention, de nombreuses petites îles ne possèdent pas d'établissement bancaire.
Agences bancaires en Polynésie : Socredo, Banque de Tahiti, Banque de Polynésie.

> Cartes de crédits
Les principales cartes de crédits sont acceptées dans tous les hôtels, restaurants, grands magasins, bijouteries et centres de plongées.
Par contre, elles peuvent être refusées par les petites structures touristiques et les magasins (roulottes, marché, ...), particulièrement dans les îles peu fréquentées.
Il y a quelques distributeurs de billets à Tahiti, Moorea et Bora Bora, ailleurs, il n'y quelque fois même pas de banque.
La carte American Express n'est pas acceptée partout.

> Pourboire
Le pourboire n'est pas une coutume en Polynésie, mais il sera tout de même apprécié, si vous le souhaitez. Vous recevrez en échange, un large sourire et un chaleureux Maurruru roa (merci beaucoup !).

 
Santé et Sécurité

La situation sanitaire de la Polynésie française est très satisfaisante.
Vous y trouverez, à peu près, les mêmes services qu'en France métropolitaine. Sur terre, Il y a peu de dangers naturels (pas de serpents, d'araignées monstrueuses ou de grands carnivores).
Il n'y a pas de paludisme, ni de fièvre jaune. Seule la dengue, transmise par le moustique, peu poser problème.
Les pires 'fléaux' restent le coup de soleil et la piqûre de moustique.

Dans l'eau, c'est la même chose, même si le mythe du requin vous effraie, on ne note aucun accident notable lié à une attaque de requin depuis des années (les rares accidents l'ont été à l'encontre de chasseurs sous-marins imprudents).
L'eau n'étant pas notre élément naturel, il est conseillé, comme partout ailleurs, de ne pas toucher le corail (présence de corail de feu), ni les animaux (requins, raies, dauphins, napoléon, tortues, murènes, ...).
Le respect est la première des précautions.
Si vous souhaitez vous promener dans l'eau ou vous baigner dans le lagon, munissez vous de sandalettes en plastique, le fond étant souvent recouvert de roches coupantes et on note la présence un peu partout de poissons pierres.

Attention également à la consommation de poissons du lagon.
Suivant les îles, les poissons du lagon peuvent être contaminés par la cigûatera (maladie propagée par une algue proliférant sur le corail mort et absorbée par les poissons).
En principe, les poissons du large ne sont pas contaminés.
Par prudence, il est déconseillé de pêcher et de consommer du poisson du lagon hors des structures touristiques ou sans l'approbation d'un pêcher local (certaines zones d'une île peuvent être infectées et d'autres aucunement).

Ne mangez pas également de tortues, leur chair peut être toxique et de toute façon il est totalement interdit de les pêcher.

Dans tous les cas, ne paniquez pas, les services d'urgences sont parfaitement équipés et compétents.

> Hôpitaux et cliniques
Les structures médicales sont comparables à celle que l'on peut trouver en France Métropolitaine.
Les principaux hôpitaux et cliniques sont situés à Papeete, mais Raiatea et Nuku Hiva possède également un hôpital. Ailleurs vous trouverez au moins une infirmerie.
Ces établissements possèdent tous un service d'urgence ouvert 24h/24h.

> Pharmacies
Vous trouverez des pharmacies à Tahiti et dans les îles principales.
Une pharmacie de garde est toujours ouverte.

> Evacuations sanitaires (Evasan)
Elles sont effectuées par hélicoptère ou avions (Air Tahiti)

> Accidents de plongées
Un seul hôpital est équipé d'un caisson de recompression, il s'agit de l'hôpital Mamao à Papeete (46 62 62).
Il est moderne et le personnel très qualifié.
En cas d'accident dans les îles, le patient est rapidement évacué (Evasan) vers cet hôpital.

> A mettre dans votre valise
Une trousse de secours légère avec un antibiotique à large spectre, un anti-diarrhéique, une crème hydratante, un désinfectant, de l'aspirine, une bande et une crème pour les piqûres de moustiques.

> Sécurité
Globalement, la Polynésie Française est un pays sûr, la délinquance n'existe pratiquement pas.
Il est malgré tout recommandé de faire attention, surtout en ville à Papeete.
Plusieurs agressions ont eu lieu ces derniers temps autour de l'aéroport et à Papeete. Mais cela reste très rare et sans comparaison aux grandes villes Européennes.
Dans les îles, vous ne devriez rencontrer aucun problème.
Néanmoins, ne tentez pas le diable, gardez à l'abri vos objets de valeurs.

 
Avant de partir

Les températures étant plutôt clémentes, quelque soit la saison, il est inutile de se surcharger inutilement.
Préférez les tee-shirts, shorts, jupes et tongs, vous serez plus à l'aise.
Emportez tout de même un pull à manche longue et un pantalon léger pour les soirées et si vous devez aller aux Australes.
N'oubliez pas de vous protéger efficacement du soleil (protection solaire, chapeau, lunettes) et d'apporter un vêtement de pluie léger ou un petit parapluie.
Pensez également à vous prémunir contre les piqûres de moustiques et de nonos. Les produits importés étant souvent plus onéreux, achetez vos consommables avant de partir.

Enfin, renseignez vous auprès de la compagnie aérienne pour connaître la franchise de bagages. Le supplément de poids est souvent taxé au prix fort.

    > L'indispensable
  • Passeport (et visa si nécessaire)
  • Permis de conduire
  • Carte de crédit et chèque de voyages
  • Une bonne paire de lunette de soleil
  • Crème solaire
  • Produits anti-moustique (on en trouve de très efficaces sur place)
  • Adaptateur pour prises françaises
  • Casquette ou chapeau
  • Chaussure en plastique (pour éviter les coupures de coraux)
  • Chaussure légère, les chaussettes ne sont pas indispensables.
  • Tongues ou équivalent
  • Shorts
  • Maillots de bain
  • T-shirts en coton
  • Chemisettes à manches courtes
  • Un pull léger
  • Un pantalon léger
  • Sac plastique étanche pour protéger pellicules, appareils électroniques, ....

    > L'utile
  • Une veste étanche, style K-way ou un parapluie
  • Trousse de premiers secours (uniquement si vous voyagez en 'routard')
  • Un petit couteau multi-usage

N'oubliez pas de faire une photocopie de vos billets d'avions et des vos passeports, en cas de pertes, vols ou de baignades involontaire.
Un conseil, placer les dans un sachet étanche (genre sac congélation).

> Pour la plongée
N'oubliez pas votre attestation de niveau ainsi que votre carnet de plongées.
En général, tout le matériel est fourni et compris dans le prix des plongées (sauf ordinateur et profondimètre).
Néanmoins, vous pouvez apporter votre détendeur, votre masque et vos palmes et votre ordinateur ou vos tables et votre combinaison (3mm, même pour les plus frileux).
Pas besoin de couteau ou de gants. C'est totalement inutile, dangereux pour vous, pour les autres plongeurs, la faune et la flore.

> Films et photos
Les conditions climatiques (chaleur, humidité, vent), ainsi que le sable et le sel peuvent endommager vos matériels photographiques (films et appareils).
Il est donc fortement conseillé de les protéger et de les nettoyer régulièrement.
L'eau étant partout présente, l'utilisation d'un appareil étanche ou d'un caisson étanche peut être très utile.
La forte luminosité, la réflexion de la lumière sur l'eau des lagons nécessitent l'utilisation régulière de pare-soleil ou de filtre (UV ou polarisant) et de pellicules adaptées. Vous pourrez faire développer vos photos (en 1 heures à Tahiti) dans certaines îles, mais les délais sont souvent long et les prix dissuasifs.
Idem pour les pellicules qui sont chères, pas toujours récentes et avec un choix restreint.

> Voltage
Le courant électrique en Polynésie française est du 220 volts à 60 Hz (50 Hz en France métropolitaine).
Les prises sont de type Français.
Assurez vous de la compatibilité de votre matériel avant de le brancher.
Attention, votre réveil électronique (s'il se branche sur le secteur), ne fonctionnera pas correctement (à cause de la fréquence à 60hz différente des 50hz de métropole). Si c'était vraiment indispensable, emportez plutôt une montre-réveil (étanche !) ou un réveil fonctionnant sur pile. Sur certaines iles reculées, les coupures d'électricité peuvent être fréquentes.

> Mesures
C'est le système métrique qui est utilisé en Polynésie française.
Les profondeurs sont indiquées en mètres et la pression en bars.

Retour haut
Mercredi 28 Juin - 17:42