Habitudes de vie
Mama tahitienne

Les polynésiens sont gentils et polis, un peu timides au début, mais leur gaieté naturelle reprend vite le dessus. Ce détachement et le tutoiement immédiat peuvent d'ailleurs surprendre au début.
Ceci est encore vrai dans les îles, mais de moins en moins à Tahiti où la société de consommation est très présente.
Mais malgré cela, ils restent accueillants et continuent de vivre au jour le jour à l'ombre des cocotiers.

Banc de sable

N'essayez pas de tricher, soyez naturel et humble (vous êtes leur hôte, ne l'oubliez pas), prenez le temps de vivre au rythme des alizés, sans être pressé, ni stressé.
Mettez vous à l'aise, short, tee-shirt, sandales est la tenue la plus courante.

Les polynésiens sont fiers de leur pays, à juste titre. C'est un merveilleux pays, où il fait bon vivre si l'on prend soin de s'adapter aux coutumes locales.

> Religion

Eglise
Environ 60% de la population est de religion protestante, 30% catholiques, 6% mormone et le reste est répartie entre de petites religions (adventiste du septième jour, témoins de Jéhovah, ...)
Le peuple polynésien reste très croyant, même si cela se réduit de plus en plus.
Les offices religieux sont l'occasion pour les mamas de sortir belles robes et splendides chapeaux.

> Danses et musiques

Ukulele
Elles sont présentes partout et sont un des symboles fort de la Polynésie.
Le tamure, la danse la plus pratiquée, est constitué de mouvements des hanches quelque peu érotique (amplifié par des ceintures volumineuses portées au-dessous du nombril).

Les hôtels de luxe proposent constamment des spectacles de danses folkloriques de qualité.
En juillet, les fêtes du Heiva et son grand concours de danses est un merveilleux moment à ne pas manquer.

Dance tahitienne

> La bringue
La fête, les rires, la joie de vivre font partie de la vie des polynésiens.
Les réunions spontanées où la guitare (ou le ukulele) est toujours présente, entraînent les participants à entonner chansons (que tout le monde connaît) ou à prendre un autre instrument (toere, tambour ou simplement 2 cuillères que l'on fait claquer l'une sur l'autre).

C'est ça la bringue !

Les femmes ne manqueront pas d'entamer un tamure endiablé.
La bière et le vin apporteront leur contribution à l'allégresse générale.
Si on vous le propose ou si vous passez par là, profitez en, vous passerez un bon moment.
Toutefois et malheureusement, les tahitiens ont quelques fois l'alcool mauvais. Ce n'est pas qu'ils sont méchants, mais ils aiment bien se bagarrer. Alors soyez attentif et quittez poliment la fête si vous sentez le vent tourner.

> Vaa'a
Le sport le plus populaire est sans doute le Vaa'a ou pirogue à balancier traditionnelle.
Ces pirogues peuvent contenir 1, 3, 6 et jusqu'à 16 rameurs ou rameuses.
Beaucoup de polynésiens, hommes et femmes, pratiquent ce sport.
Lors de la célèbre Hawaiki Nui, course reliant Tahiti, Huahine, Raiatea, Tahaa et Bora Bora en 3 jours, toute la Polynésie suit l'évolution des équipes avec passion. C'est un peu l'équivalent du tour de France en Métropole.
Inévitablement, vous verrez glisser ces pirogues sur les eaux calmes des lagons.

>Pêche et Chasse
Le lagon est un véritable garde manger pour les polynésiens.
Au fil du temps, ils ont développés des techniques de pêches variées : pêche au filet, au patia (lance à plusieurs pointes), aux cailloux et bien sur à la ligne.
Aujourd'hui, la chasse sous-marine est largement pratiquée, autant comme sport que comme moyen de subsistance.
La dextérité des polynésiens est impressionnante, n'hésitez pas à participer à une séance de pêche, ils seront heureux de vous montrer leur savoir faire.
Attention, car les poissons de lagon sont souvent empoissonnés par la ciguatera.

Hibiscus

> Fleurs
La parure la plus répandue est la fleur. A la fois décor et parfum, elle fait partie du quotidien et le premier geste d'une tahitienne à son réveil est sans doute d'en cueillir une pour la mettre sur son oreille.
Mais les hommes aussi ont plaisir à en porter une.
Il est facile de s'en procurer, car il y en a partout et elles fleurissent sans discontinuer.

L'hibiscus rouge et le célèbre tiare Tahiti (espèce de gardénia endémique à Tahiti) sont les fleurs les plus utilisées.
Vous verrez également souvent des mamas (grand-mères) avec une couronne de fleurs ou de feuilles sur la tête.

Tiare

La tradition est de passer au cou d'un nouvel arrivant, un collier de fleurs. Au départ, on offre un collier de coquillages. Certains voyageurs croulent sous ces colliers, c'est signe qu'ils ont beaucoup d'amis !

Mais couronnes et colliers sont offerts également par simple amitié ou à l'occasion de réunion.

>Le Monoi
Fabriqué à partir d'huile de noix de coco dans laquelle on fait macérer différentes fleurs ou plantes (tiare Tahiti, ylang ylang, santal).
Celui que trouverez sur place, est de bien meilleure qualité que ceux de métropole.
Il est utilisé par les polynésiens comme produit de beauté pour embellir et entretenir la peau et les cheveux.
On l'utilisera plutôt après une exposition au soleil car il calmera la sensation de brûlure et adoucira la peau.
Il est également utilisé comme protection contre les piqûres de nonos (minuscules mouches de sable dont la morsure est douloureuse).

Retour haut
Lundi 21 Août - 4:42